Le lâcher-prise

 

Le lâcher prise et la connexion avec notre Divinité intérieure Ayant travaillé en tant que cadre administratif dans une entreprise, où une de mes casquettes était celle de « contrôleur de gestion », je peux vous dire qu’un de mes plus grands défis dans cette vie a été d’apprendre à lâcher-prise.
Devant cette difficulté, j’ai cherché des solutions qui pourraient m’aider à développer cette capacité de « lâcher-prise », car rien que l’idée ou l’intention de le faire faisait monter en moi beaucoup de peurs et des résistances.
Notre chien, un véritable fox terrier, a été un grand maître aussi dans la compréhension de comment le lâcher-prise fonctionne.
Quand j’allais le promener, il mordait la laisse et une fois mordue, il était impossible de lui décrocher. Plus je lui disais : « lâche », « mais lâche ! »… Plus il s’accrochait. Alors, devant mon impuissance je finissais par lâcher-prise, et à l’instant même où je lâchais la laisse, ne sentant plus de résistance de ma part, à ce moment-là, lui-même lâchait, tout seul. Je voyais dans son comportement, encore une fois, mon propre reflet. Il m’a aidé à comprendre que le chemin de la force et le vouloir à tout pris n’était pas le bon chemin, que faire des efforts pour « lâcher » ça ne marchait pas.
Alors, j’ai cherché d’autres chemins.
J’ai exploré la méthode Sedona de Lester Levenson, et j’ai appris que lâcher est quelque chose de naturel même si nous l’avons oublié. Il y a une phrase de Lester Levenson qui résume bien ce qui aide à ouvrir cet espace vers la liberté intérieure :

« Let GO and Let GOD », ce qui veut dire: « Lâche-prise et laisse faire Dieu »

Et j’ai constaté que c’était vrai, que plus je me reconnectais à Dieu, à ma divinité intérieure, c’est-à-dire, à QUI JE SUIS véritablement, plus le lâcher-prise devenait quelque chose de naturel. Car Dieu, n’est pas un grand monsieur barbu, qui nous surveille du haut d’un nuage et qui va nous punir. Dieu est Amour, et c’est notre véritable nature. Seulement nous l’avons oublié.

Pour cette raison, dans mon expérience, le « lâcher prise » et « la reconnexion avec mon essence, avec ma Divinité » vont ensemble, ce sont les deux faces de la même médaille et elles s’auto alimentent mutuellement. Plus je prends conscience de « qui je suis », plus c’est facile de faire confiance et de lâcher.

Et de la même façon, le chemin qui me permet de découvrir qui je suis est un chemin où je laisse aller toutes ces croyances et opinions, toutes ces peurs et aversions, tous ces attachements et identifications illusoires. Ce sont des couches qui m’empêchent de voir cette divinité qui se trouve à l’intérieur (et non pas à l’extérieur).