Ho’oponopono, introduction

La rencontre avec Ho’oponopono a représenté un tournant radical dans mon chemin.
Grâce à cette philosophie hawaïenne j’ai appris a prendre la responsabilité de tout ce qui arrive dans ma vie et à cesser de vouloir changer les autres et les circonstances extérieures. J’ai compris que la clé se trouve à l’intérieur.

Voici quelques extraits d’un de mes livres qui résument bien cet art de vivre:

« Ho’oponopono est un mot hawaïen qui peut se traduire par « remettre les choses en ordre » ou bien « rétablir l’équilibre ».
Le procédé de Ho’oponopono a son origine dans une tradition ancestrale de pardon et de réconciliation des anciens Hawaïens.
Le rituel traditionnel était dirigé par un ou une kahuna lapa’au (prêtre guérisseur) pour guérir les maladies physiques ou psychiques au sein des groupes familiaux. Même si cet ancien processus de pardon et de réconciliation continue de se pratiquer à Hawaï, la version de Ho’oponopono que nous connaissons en Occident, et qui a été créée par Morrnah Simeona, est très différente, car elle se pratique individuellement et chaque personne devient son propre maître et guérisseur.  Ho’oponopono nous invite à adopter une nouvelle façon d’être dans la vie.
Pour mieux comprendre cette nouvelle attitude que nous allons intégrer, voici quelques principes que je vous invite à explorer :
– Mes pensées créent la réalité physique que je vois. – Si mes pensées sont pures, elles créent une réalité physique emplie d’amour et de paix.
– Quand mes pensées sont chargées de mémoires du passé et dépourvues d’amour, elles vont se manifester à l’extérieur sous forme de problèmes ou de conflits.
– Je suis responsable à 100% de mes pensées et de la réalité physique qu’elles manifestent. En reconnaissant que je suis entièrement responsable de mes pensées, je peux commencer à les transformer.
– Rien n’existe à l’extérieur de moi. Tout existe grâce aux pensées dans mon esprit.
Ces principes paraissent simples mais ils sont peut-être difficiles à intégrer. Il ne s’agit pas de les croire sur parole, mais plutôt de les expérimenter et de les valider ensuite grâce à votre propre expérience. » 
                     Extraits du livre : L’essence de Ho’oponopono. Par Maria-Elisa hurtado-Graciet, aux Editions Jouvence.