Ce matin en me levant, j’ai senti que c’était important que je transcrive un extrait d’une séance en hypnose que j’avais fait en décembre 2014.
Il s’agit de la vie d’un soldat égyptien.
Et cette vie, comme vous aller constater en la lisant, venait m’apprendre que le drame n’existe pas, que je pouvais sortir de l’illusion et, le plus magnifique, ce sont les enfants qui m’ont appris la leçon.
Juste après l’avoir écrit, mon mari m’apprends la nouvelle que les journaux annoncent ce matin:
“Washington, Paris et Londres mènent une série de frappes ciblées en Syrie”.

A l’heure qu’il est, je ne sais pas quelles en seront les conséquences, mais j’ai compris alors qu’il était important de diffuser ce message.

Je vous laisse le découvrir:

La vie d’un soldat en Egypte: le drame n’existe pas